BMW GINA

BMW GINA.

au-delà du design, une vraie philosophie pour l'avenir

Bouleverser les concepts établis, oser de nouvelles visions pour de nouvelles solutions.
 
Un design réussi se reconnaît au désir qu'il suscite. 
Les designers ne s'attachent pas simplement à des questions purement esthétiques, mais cherchent à faire en sorte que les conducteurs s'identifient à leur véhicule ; en particulier dans le segment haut de gamme.
Cette nouvelle approche est fondée sur un concept innovant imaginé par BMW Group Design, le principe GINA (Geometry and Functions In "N" Adaptions), qui offre davantage de liberté dans la conception des véhicules. Ce principe permet en effet de créer des produits dont le design et le caractère fonctionnel reflètent la personnalité de ceux qui les utilisent, tout en répondant à leurs exigences diverses. 
 
À l'heure actuelle, les clients envisagent leurs décisions d'achat de manière parfaitement réfléchie, avec des exigences clairement définies et des considérations subjectives - notamment lorsqu'il s'agit de choisir leur véhicule. Si les intérêts et les priorités qui les motivaient ont changé ces dernières années, ils se sont aussi et surtout considérablement diversifiés. Et cette tendance va se poursuivre. 
 
Quand les exigences futures des clients servent de référence
 
Avec la philosophie GINA, BMW Group Design propose des solutions pour faire face aux défis futurs et démontre sa capacité à considérer les souhaits spécifiques des clients comme faisant partie intégrante du développement de ses voitures. Christopher E. Bangle, Responsable de BMW Group Design, déclare avec conviction : « Les exigences personnelles des clients vont élargir le contexte de nos produits et, dans le même temps, modifier les valeurs clés qui définissent notre secteur. » 
 
GINA : géométrie et fonction avec une infinité de possibilités d'adaptation
 
La philosophie GINA offre aux designers et aux spécialistes du développement et de la production l'opportunité de renverser les principes établis et les processus actuels. Les solutions dont bénéficiera la voiture du futur sont étudiées sans règles prédéfinies et selon toutes les perspectives possibles. 
 
Les aspects considérés comme immuables sont également remis en question : 
- Le toit d'une voiture doit-il nécessairement reposer sur des montants et être bordé de vitres ? 
- Toutes les fonctions doivent-elles être visibles à tout moment, même lorsqu'elles ne sont pas utiles ? 
- Combien de possibilités de personnalisation mon véhicule offre-t-il ? 
- Existe-t-il une alternative au châssis-coque en acier ou en plastique ? 
 
Les questions de ce type aboutissent à des solutions multisegments révolutionnaires - et à une vision du futur de la mobilité individuelle. L'un des principes essentiels de la philosophie GINA consiste à intégrer volontairement de nouveaux matériaux potentiels et des constructions inédites dans le processus de conception, en vue de redéfinir les méthodes de fabrication et d'identifier de nouveaux concepts de matériaux. 
 
Par nature, ce type de vision n'est pas nécessairement voué à une production en série, mais incite à explorer de nouvelles pistes de créativité et de recherche. Cette approche permet d'exploiter un potentiel innovant, jusqu'ici inconcevable, qui dépasse la seule apparence des futures voitures et qui prend en compte aussi bien les matériaux et les structures que les fonctions et les processus de production. Les exigences possibles des clients de demain sont utilisées dès à présent comme points de référence. Outre l'esthétique, la philosophie GINA s'attache également à l'ergonomie, à l'aspect fonctionnel et à tous les autres facteurs qui dictent la relation affective des clients avec leur voiture.
 
Par exemple, le GINA Light Visionary Model ne possède pas de carrosserie classique mais une sorte de peau flexible, faite d'une toile textile tendue sur une structure métallique articulée. Les fonctions ne sont disponibles que lorsqu'elles sont réellement nécessaires. Cette réinterprétation radicale de la fonctionnalité et de la structure procure aux conducteurs des sensations qu'ils n'avaient encore jamais éprouvées au volant. Le fait de réduire la voiture à l'essentiel et de l'adapter aux exigences du conducteur augmente l'impact émotionnel, ce qui répond à l'un des objectifs fondamentaux de la philosophie GINA.
 
Le principe GINA : priorité aux solutions durables
 
Ainsi, les visions peuvent engendrer des produits grâce auxquels les conducteurs pourront interagir avec leur véhicule, bien au-delà du potentiel de personnalisation dont ils disposaient jusque-là. En s'appuyant sur la philosophie GINA, BMW Group Design peut renforcer et améliorer cette interaction et permettre aux clients de nouer une relation affective forte avec leur voiture. En prônant une utilisation intelligente et responsable des ressources pour les produits et leur développement, le principe GINA contribue à la durabilité des futures générations de véhicules. Au fond, la prise en compte des aspects sociaux dans les processus de développement et dans la manière d'y intégrer les exigences du client donne toute sa signification sociale à la philosophie GINA.
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA
BMW GINA