BMW 2800 et 3.0 CS

BMW 2800 et 3.0 CS

S'il s'inscrit dans le sillage du 2000 C/CS motorisé par un quatre cylindres, le coupé 2800 CS présente un avantage déterminant sur son prédécesseur : le nouveau six cylindres BMW. Présenté en septembre 1968, il reprend la même carrosserie toujours construite chez Karmann. A une nuance près, le visage de la voiture a été transformé. Les " yeux de chat " du coupé 2000 cèdent la place à quatre optiques circulaires dans un dessin plus classique. Le capot est également allongé pour accueillir le six cylindres. Le coupé 2800 CS est une superbe voiture, aux lignes nettes et au profil racé. La vaste surface vitrée fait de l'habitacle un espace de lumière, qui favorise la visibilité. Le confort apparaît comme l'un des points fort de la voiture. 
 
Emprunté à la berline 2800, le moteur de la 2800 CS développe 170 ch et est accouplé à une boîte de vitesses aux quatre rapports bien étagés. Considéré à l'époque comme l'un des plus brillants six cylindres européens, il offre un grand agrément de conduite et permet à la 2800 CS d'entrer dans le club des 200 km/h. La faiblesse de la voiture tient cependant à son freinage mixte, disques à l'avant, tambours à l'arrière. Sur la route, la souplesse du moteur est un régal. La boîte de vitesses se révèle très agréable, bien que l'absence d'un cinquième rapport se fasse sentir. La voiture jouit d'un comportement routier neutre et sûr, même si, sur routes accidentées, elle accuse son poids. Plus rapide que sportive, elle offre avant tout les qualités d'une grande routière. L'autoroute est son jardin et elle y assure des moyennes élevées.
 
En 1971, le coupé reçoit le nouveau six cylindres de trois litres, qui offre 10 ch supplémentaires. Devenu 3.0 CS, il dépasse les 210 km/h et hérite enfin de freins à disques sur les quatre roues ! Au mois de septembre, un deuxième modèle est proposé parallèlement à la 3.0 CS. Equipée du trois litres à injection Bosch, la voiture prend l'appellation de 3.0 CSi. Le cap symbolique des 200 ch est atteint et la vitesse passe à 220 km/h. Présentée en 1971, la 3.0 CSL est une version sportive allégée du coupé 3.0 CS. Au fil des ans, la voiture connaîtra plusieurs évolutions. Elle servira de base aux puissantes machines de compétition, qui accumuleront les victoires pour constituer un palmarès impressionnant, dont six titres de champion d'Europe et deux victoires en groupe 2 aux 24 Heures du Mans de 1973 et 1974.
 
La génération des coupés 2800 CS et 3.0 CS/CSi prend fin en 1975, cédant la place à la nouvelle Série 6 présentée au salon de Genève 1976. Au total, plus de 30 000 exemplaires en ont été diffusés, soit un résultat flatteur pour des modèles de ce niveau de gamme et de prix. Associant ligne attrayante, mécanique brillante, excellent comportement dynamique et confort de bon aloi, ces voitures ont proposé avec succès un compromis heureux, celui de bourgeoises séduisantes et sportives.
BMW 2800 et 3.0 CS
BMW 2800 et 3.0 CS
BMW 2800 et 3.0 CS
BMW 2800 et 3.0 CS
BMW 2800 et 3.0 CS
BMW 2800 et 3.0 CS
BMW 2800 et 3.0 CS
BMW 2800 et 3.0 CS
BMW 2800 et 3.0 CS
BMW 2800 et 3.0 CS
BMW 2800 et 3.0 CS
BMW 2800 et 3.0 CS
BMW 2800 et 3.0 CS
BMW 2800 et 3.0 CS